Seers Isle

Curieux, j’ai souhaité jouer à un jeu vidéo narratif. Ce type de vidéo game se rapproche de la catégorie des livres jeux romancés comme Ready ou Deviens le héros.

Le hasard m’a fait découvrir une nouveauté d’un studio Français, Nova-box : Seers Isle.

 

Histoire :

“Cette île… C’était ma prison.
Pendant une éternité, j’ai erré sur la lande, prise au piège…
… Et puis, ils sont arrivés.”

Un groupe d’apprentis chaman accoste sur le rivage d’une île sacrée pour y être initiés à la magie.
Alors qu’ils traversent les étendues sauvages à la recherche des « Seers », leurs esprits-guides, ils se rendent compte qu’ils ne sont pas seuls.
Qui est cette femme étrange avec des bois de cerf qui vient envahir leurs rêves ?

Editeur Nova-box
Auteurs Geoffroy Vincens — Words
Raphaël Le Bobinnec — Code
Camille Marcos & Julien Ponsoda — Music
Illustrations Nicolas Fouqué
Parution 2018

Avis :

Seers Isle est un jeu vidéo narratif (en Français) se déroulant dans un univers fantastique. Vous tenez entre vos clics la vie de jeunes ados venus passer une mystérieuse initiation. Ainsi, vous parcourez une suite de tableaux à images fixes ponctués de beaucoup de dialogues et de quelques décisions importantes à prendre. Le tout est sublimé par une magnifique musique.

 

Cyrille ? Non ! Seers Isle !

 

Seers Isle offre un système de jeu sans grande tension puisque tous les choix sont bons. Pas d’arrêt brutal de l’aventure comme dans les livres dont vous êtes le héros, pas d’énigmes comme dans un escape book,  juste quelques choix qui vont modifier les événements. Dans tous les cas, vous irez au bout de l’histoire pour découvrir l’un des dénouements.

Le scénario, les dessins et la musique forment un tout plein de charme, d’onirisme et de mystère. C’est cela qui m’a personnellement attiré et je n’ai pas été déçu. Le rendu est superbe.

 

Mon Esprit m’a guidé vers ce jeu.

 

Après une partie, chaque nouvelle aventure propose de légères variations de la trame de fond dans lesquelles, par exemples, un personnage va prendre plus d’importance qu’un autre.

Une bonne découverte que ce jeu-narratif avec son univers envoûtant mais également de la frustration par le manque de joyeusetés ludiques (pas de choix de héros, pas de « mauvais » chemins, pas d’énigmes, etc.).

Le petit plus : Les dessins et la musique, la preuve en image :

Plaisir Ludique
Scénario
Illustrations
Originalité

 

LivresJeux Auteur

Passionné de jeux de société et de livres-jeux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *