Aria – Voyage en Osmanlie T1 : Sombres Ressacs

Apprenti mage de Varna au passé trouble, seul survivant d’un complot, votre roi vous a ordonné de traverser l’Osmanlie pour stopper une armée qui menace tous les royaumes à l’ouest du mur. Le Sombre Pays est un endroit étrange et dangereux, peuplé de créatures mythologiques, et l’on raconte même que là-bas, les dieux marchent parmi les hommes.

 

EditeurElder Craft
AuteurFibre Tigre
Illustrations?
Parution2020

Avis :

Aria – Voyage en Osmanlie T1 : Sombres Ressacs est un roman interactif à choix multiples dans l’univers de Aria, un jeu de rôle. Cette aventure dont vous êtes le héros se prolonge sur trois tomes.

L’étonnante destinée d’un simple voleur

Vous incarnez un voleur pris de force sous l’aile d’un prestigieux mage qui aura tout juste le temps de vous transmettre deux sortilèges avant de disparaitre. Il se trame une guerre et les mages protecteurs de la ville de Varna en sont les premières victimes. Les circonstances obscures font de vous un des seuls survivants de cette lignée, malgré votre très faible niveau.
Vous devez vous rendre à Sanakkale.
L’aventure sur les terres d’Osmanlie débute ainsi.

Apprenez à maitriser les armes

Les règles du jeu consistent à définir vos caractéristiques principales : votre habilité, votre endurance et votre chance. Vous débutez l’aventure avec un poignard dont vous maitrisez le maniement mais la règle propose d’acquérir des armes plus puissantes qui nécessitent toutefois d’en apprendre l’usage. Cela se concrétise par une valeur de combat diminuée pour les armes nouvellement acquises mais qui augmente après chaque combat jusqu’à atteindre son potentiel maximum.
Enfin les sorts appris sont à noter autour d’un heptagramme

Traversée victorieuse de l’Osmanlie

Aria – Voyage en Osmanlie T1 : Sombres Ressacs est une aventure à choix multiples dans un monde d’héroic fantasy.
Vous incarnez un voleur livré à lui même à l’aube d’une grande bataille. Les règles du jeu, avec gestion de feuille d’aventure, sont facilement prises en main ; vous êtes d’ailleurs guidé lors de vos premiers pas dans l’apprentissage de l’usage astucieux de vos deux principaux sortilèges. Une mécanique pertinente de maitrise des armes récupérées est plus délicate à mettre en œuvre et offre un bon challenge.
Dans ce premier tome, les dieux ont beaucoup d’influence sur le bon déroulement de votre quête vers la ville de Sanakkale mais n’empêcheront pas les mauvaises rencontres et des affrontements aux dés.
La prise régulière de repas est également une clé du succès car cela agit directement sur votre endurance au combat.
Le final musclé est épique même si, à son terme, j’ai été frustré de ne pas avoir pu beaucoup augmenter mon niveau de magie.
Peut-être dans le second tome…

Vous pouvez vous procurer la trilogie chez Philibert ou Cultura.

Le petit plus :  La règle du jeu des sorts et des armes récupérées. La mécanique de gestion de vos acolytes lors du final.

LivresJeux Auteur

Passionné de livres-jeux et de jeux de société.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *