Enigmes à tous les étages T08 – Art, arnaques et micmacs

12 énigmes originales à résoudre, avec pour chacune un domaine artistique différent, des personnages loufoques, des situations farfelues.

Chaque énigme comporte un niveau de difficulté. Les textes sont bourrés d’humour grâce aux nombreux jeux de mots de Paul Martin.

Où sont les dingos ?
ÉditeurBayard jeunesse
AuteursPaul Martin
Illustrateurs et illustratricesSébastien Touache, Virginie Kypriotis et Eric Meurice
Parution2021

Avis

Énigmes à tous les étages – Art, arnaques et micmacs est un livre d’enquêtes : le défi est de trouver le coupable via un interrogatoire et l’observation des illustrations. C’est le huitième tome d’une série de livres-jeux dont je ne me lasse pas.

Les dessous du succès

Ce tome perpétue l’idée originale de pliage des pages qui permet de découvrir des scènes de deux points de vue différents. En effet, après une courte présentation des circonstances de l’enquête, des illustrations montrent les « extérieurs » puis les « intérieurs » des situations.
Sur les bordures, les témoins et suspects (aux noms amusants) encadrent l’illustration et vous renseignent sur la situation pour vous aider à trouver le coupable.

Énigmes à tous les étages – Art, arnaques et micmacs propose des énigmes qui ont pour lien l’art sous toutes ses formes. Pour les citer : l’art rupestre dans la Grotte Lascart, la littérature à Remington Manor, un festival dans Rock en stars, la peinture dans Le tueur à l’as de coeur, le cinéma dans Enlèvement à Cinéstar, les beaux-arts dans Bazar aux Bozarts, la musique dans Fausse-note à Musicopolis, l’art de la renaissance dans Complot chez Léonardo, l’architecture dans Enfer dans la tour Cyber, la bande-dessinée dans Les évadés du 9 rue Bédé, l’art contemporain dans Micmac à l’Arnac, et enfin, le monde de l’édition dans l’Enigme des faiseurs d’énigmes !

L’art du livre-jeu !

Contrairement au précédent Enigmes à tous les étages T07 – Rendez-vous chez les dingos ! – LIVRES-JEUX, le thème est ici bien présent et c’est un véritable plaisir. Les énigmes sont toujours aussi amusantes remplies d’humour et d’astuces. La mécanique impeccable et rodée tourne parfaitement bien. Les illustrations sont toujours agréables, bref un sans faute qui touche en plus mes centres d’intérêts.

Conan Douille, arf !

Un chef d’oeuvre

Enigmes à tous les étages – Art, arnaques et micmacs, conseillé à partir de 7 ans, est dans la lignée des précédents de la collection. Il décline une nouvelle fois le concept avec brio puisque l’art sous toutes ses formes passe à la moulinette dans cette mécanique impeccablement rodée.
L’univers ainsi décliné m’a particulièrement plu et les enquêtes sont diversifiées et originales.
Ce tome est d’un niveau de difficulté assez élevé puisque deux enquêtes seulement sont d’un niveau facile.
C’est un coup de cœur au même niveau que Enigmes à tous les étages – Frissons !

La série complète, en vente chez Cultura : Énigmes à tous les étages !

Le petit plus :  L’humour des noms de personnages, la mécanique, l’originalité et la mise en forme !

LivresJeux Auteur

Passionné de livres-jeux et de jeux de société.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *